Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... L'Histoire Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Incendie de Londres
INCENDIE DE LONDRES

En 1665, la peste avait durement frappé la ville de Londres : sur 600.000 habitants, 70.000 avaient été emportés par la maladie. Quelques MOIS plus tard, un nouveau malheur s'abat sur la ville : un gigantesque incendie se déclare.

L'incendie provoqua une véritable panique : les habitants tentaient de sauver leurs biens en les lançant sur les quais ou en les entassant dans des barques. Personne n'essayait d'éteindre le FEU qui se propageait dans toutes les directions. Le roi Charles II ordonna alors d'abattre les maisons pour faire barrage au feu. Des rues entières, 13.000 maisons, 84 églises, des édifices publics furent détruits. La cathédrale Saint-Paul sombra. On accusa les papistes et les Français d'avoir allumé l'incendie. Pour comble de malchance, en 1667 — un AN après — une flotte hollandaise remontait la Tamise et brûlait des bateaux anglais dans le port ! Pourtant cette catastrophe profita à la ville : les rues étroites et sales furent remplacées plus tôt qu'ailleurs par des espaces larges et propres. A la fin du XVIIe siècle, Londres était la capitale d'Europe la plus moderne.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !