Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Fou de Bassan
FOU DE BASSAN   [anim]

Le fou de Bassan est un grand OISEAU marin de la famille des sulidés. Long de 1 m, ses ailes déployées ont une envergure de 1,70 m. Il a un assez long cou, un bec et une queue allongés et pointus. Il vient au monde couvert d'un duvet blanc qu'il troque contre un plumage brun foncé qui s'éclaircit peu à peu et devient blanc vers l'âge de 4 ans. D'autres espèces vivent dans toutes les parties du globe. Celle d'Europe doit son nom à l'ÎLE de Bass Rock en Écosse. On l'a surnommé "fou" parce qu'on le croit stupide. Il n'est que trop confiant et se laisse approcher trop facilement par les hommes dont il ne se méfie pas.

Le fou vit en colonies de plusieurs milliers d'individus. Sa femelle ne pond qu'un oeuf, dans un nid sommaire de VARECH, au milieu des autres nids, et le couve à tour de rôle avec le mâle. Le fou passe une grande partie de sa VIE à PÊCHER. Il plonge d'une hauteur de 20 à 40 m et s'enfonce dans la MER jusqu'à 2 m pour se saisir de POISSONS, MAQUEREAUX ou SARDINES, qu'il avale sous l'EAU. Pour le forcer à se débrouiller seul lorsqu'il hésite à voler et à plonger, les parents l'abandonnent et ne lui apportent plus à manger. Au Pérou, on recueille le GUANO, matière formée par les déjections de millions d'oiseaux et qui se sont accumulées au cours des ANNÉES. Le guano est un ENGRAIS utilisé en AGRICULTURE.


Fou de Bassan
FOU DE BASSAN   [mer]

Le fou de Bassan, le plus grand des OISEAUX de mer européens, mesure 2 mètres d'envergure. Cet oiseau reconnaissable à son plumage blanc et à l'extrémité de ses ailes noires, vit en colonies, en particulier en Bretagne, sur les côtes d'Irlande, d'Écosse d'Islande.

Il apparaît, volant puissamment de ses longues ailes étroites. Le corps effilé comme une épée, l'oeil perçant, le bec aigu, il plane, presque immobile, avec une souveraine beauté. En quelques coups d'ailes, il reprend de la hauteur, scrute la MER. Soudain, il repère un banc de POISSONS, HARENGS, SARDINES, MAQUEREAUX et, de 30 mètres de haut, le fou de Bassan, ailes repliées, se laisse tomber comme une fusée. Il atteint la surface de la mer, plonge à 5 mètres de profondeur et, en remontant, capture sa proie. Il réapparaît à la surface, occupé à déglutir son poisson. Puis, il décolle sans effort, prend de l'ALTITUDE, plane, ou, dans un mouvement qui lui est particulier, s'arrête, volant sur place, attentif à guetter sa pâture, ou à surveiller ses congénères dont les plongeons spectaculaires signalent les bancs de poissons dont se nourrit ce splendide seigneur de la mer.



Ces définitions vous sont offertes par Y fo lire !