Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... La Mer Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Dérive
DÉRIVE13 références trouvées

Un voilier qui fait route en recevant le vent par son travers est poussé latéralement. La route qu'il effectue n'est donc pas celle indiquée par l'étrave. La dérive peut également être due à un COURANT. Elle est difficile à estimer.

Pour évaluer la dérive d'un voilier, il faut que tout changement de route soit noté, ainsi que la distance parcourue. Sur les anciens voiliers, l'homme de barre, ou timonier, disposait d'un plateau de bois surnommé "le RENARD et ses POULES". La partie supérieure représente une rose des VENTS avec les différents caps que peut suivre le navire. Chacun de ces caps est percé de 8 trous. Au centre de la rose, des petits filins sont AMARRÉS à des chevilles. Le système est prévu pour 4 HEURES de quart, avec une notation toutes les demi-heures. Si, pendant la première demi-heure, le timonier a fait route au nord-ouest, il enfonce une cheville dans le premier trou du quadrant nord-ouest. Dans le bas du tableau, d'autres chevilles servent à indiquer, heure par heure, la vitesse moyenne du navire. A la fin du quart, le capitaine dispose ainsi d'un moyen simple de connaître la route suivie par le bateau aux différents caps, pendant les heures précédentes.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !