Livres de S-F Rivages - Fantasy Retour Menu  Accueil

TitreLa Roue du Temps     AuteurRobert JORDAN     GenreFantasy


Les Livres   > Différentes éditions :   Pocket - SF/Fantasy  :  Fleuve Noir - Rendez-Vous Ailleurs  :  Rivages - Fantasy

Les Couvertures
Toutes les couvertures
L'Invasion des Ténèbres
01 -La Roue du Temps(1990)- n° 3
02 -L'Oeil du Monde(1990)- n° 7
La Grande Chasse
03 -Le Cor de Valère(1990)- n° 11
04 -La Bannière du Dragon(1990)- n° 18
Le Maître du Mal
05 -Le Dragon Réincarné(1991)- n° 27
06 -Le Jeu des Ténèbres(1991)- n° 36
The Shadow Rising
07 -La Montée des Orages(1992)- n° 41
08 -Tourmentes(1992)- n° 48
The Fires of Heaven
09 -Étincelles(1993)- n° 54
10 -Les Feux du Ciel(1993)- n° 58
Lord of Chaos
11 -Le Seigneur du Chaos(1994)- n° 65
12 -L'Illusion Fatale(1994)- n° 69
13 -Une Couronne d'Épées(1996)- n° 5956 (PocketSF)
14 -Les Lances de Feu(1996)- n° 5957 (PocketSF)
15 -Le Sentier des Dagues(1998)- n° 5987 (PocketSF)
16 -Alliances(1998)- n° 5988 (PocketSF)
17 -Le Coeur de l'Hiver(2000)- n° 90 (RdV Aill)
18 -Perfidie(2000)- n° 91 (RdV Aill)
19 -Le Carrefour des Ombres(2003)- n° 104 (RdV Aill)
20 -Secrets(2003)- n° 105 (RdV Aill)

L'Histoire par Gadwin   le 28/04/1999.

La roue du temps tourne et les âges viennent et passent; une roue à sept rayons pour sept âges qui reviennent.
En un âge appelé le troisième âge par certains, un âge à venir, un âge depuis longtemps passé, l'humanité est en danger. Les sceaux de la prison du Ténébreux faiblissent et les Réprouvés sont libres. Les Aes Sedai de la Tour Blanche, ces sorcières incapables de mentir, tremblent : tous les signes annoncent le retour du Dragon, l'homme qui avait réussi l'incroyable exploit d'emprisonner le Ténébreux en son fief de Shayol Ghul; mais qui avait ainsi provoqué sa réaction : par sa faute, la partie mâle de la Vraie Source, où les humains puisent le Pouvoir Unique, est maintenant corrompue et tous les hommes capables de canaliser ce pouvoir sont condamnés à devenir fous, à tuer ceux qu'ils aiment, puis à mourir dans d'atroces souffrances.
5000 ans auparavant, tous ces hommes devenus fous avaient ainsi détruits le monde. Et les prophéties affirment que le Dragon Réincarné sauvera l'humanité du Ténébreux, mais au prix d'une nouvelle Destruction du Monde.
La tour blanche hésite : elle doit retrouver le Dragon Réincarné, mais pour le supporter ou pour l'abattre ?
Pendant ce temps, les nuées se rassemblent autour du Champ d'Edmond, un petit village dans les Deux Rivières et de trois jeunes ta'veren, ces élus autour desquels la Roue du Temps tisse la destinée du monde...


Mon Avis par Gadwin   le 28/04/1999.

La roue du temps est l'oeuvre de fantasy la plus ambitieuse jamais écrite.

On voit la vie de chaque personnage rencontré changer et s'enrouler irrémédiablement autour des destins des trois ta'veren, et chacun est traité avec une profondeur inégalée. De plus, le monde est immense, et les coutumes de chaque nation, chaque peuple, sont racontées et mises en valeur.

Mais la Roue du Temps, c'est aussi une magnifique fresque de fantasy : laissez-vous emporter par l'exotisme des séides du ténébreux, émerveillez-vous devant le pouvoir unique, et devant les mystérieux objets de l'Age des Légendes.
L'intrigue politique et policière est également passionnante : les manoeuvres des Aes Sedai, tenues par leur voeu de ne pas dire un mot qui ne soit vrai, pour contourner la vérité et gagner le pouvoir; le jeu des maisons, ou guerre des clans nobles; enfin, la très délicate mission du Dragon Réincarné : gérer tout ça en même temps.

Si les pavés ne vous rebutent pas, lisez la roue du Temps.
S'ils vous rebutent, lisez le premier tome. Vous vous précipiterez sur les suivants.
Seul inconvénient : la traduction en français est lente, il faut être patient. Ou il faut faire comme moi : apprendre l'anglais pour lire la suite :)



Votre Avis


par BENEDICT Le Site de l'Elfe Noir   le 17/12/2001.
Rand al'Thor, Perrin, Mat, Nyneave, Egwene, Moiraine, Lan pour ne citer que les héros que l'on rencontre en premier participent au plus vaste cycle de heroic fantasy que j'ai lu.

On est plongé dans une immense fresque ou le bien et le mal se mélangent, où les repères classiques de la fantasy sont bousculés.

Une saga des superlatifs, à la puissance évocatrice sans pareil, mis à part le Seigneur des anneaux.
Aux Etats-Unis, elle a un énorme succès, il suffit de voir le nombre de site internet qui lui sont dédiés.

A noter que la traduction d'un livre en France correspond à un demi volume de l'original. Comme il faut deux ans pour traduire un volume et qu'aux Etats-Unis ils en sont à 8 (et ce n'est pas fini), cela donne 10 ans encore pour arriver au huitième, argggggghhhhh.



par Guillaume GRANGE   le 14/10/2002.
La roue du temps correspond selon moi à un des univers de la fantasy les plus profonds qui aient été imaginés en cette fin de XXème- début de XXIème siècle.
La quantité de personnages, d'intrigues, de détails qui prennent leurs sens par la suite est assez effarante...

L'intrigue est très bien menée et la psychologie des personnages est souvent très cohérente...

Un seul regret : LA VITESSE DE PARUTION en France !
Il faut voir les calculs à la hausse; on peut encore compter une bonne quinzaine d'années avant de tous les voir paraître chez nous...
Alors, la seule solution est d'être anglophone fortuné (compter au moins 25 euros pas tome) ou très patient...



par Bruno CHAMPATI   le 03/03/2003.
Il est triste de constater qu'un oeuvre aussi passionnante et magistrale que "La Roue du Temps" soit littéralement hachée menue par ses éditeurs français.

Je les déteste; il faut savoir que "Rivages" ou "Payot" tient le triste record de morcellements des ouvrages anglos-saxons.
En deux volumes sur deux ans pour traduire des romans parus depuis dix ans, c'était déjà fort, mais ils n'hésitent plus à traduire en TROIS volumes sur trois ans.(Neal Stephenson).
Le pire c'est qu'ils ont été suivis par d'autres éditeurs ("Pygmalion", pour les romans de Robin Hobb ou G.R.R. Martin, mais au moins chez eux les traductions sont plus rapides.)

Sachant que le volume 10 américain de "La Roue du Temps" est paru il y a peu, calculez au rhytme actuel de traduction la date de parution française de ce roman: vers 2011-2012 !
Donc un grand merci à "Rivages" dont la seule excuse (véridique, je leur ai téléphoné) est de dire que leur traductrice est agée !

Une seule solution donc, pour tous les amateurs de Rand, Mat, Perrin, elayne, Egwene, Nynaeve et les autres : apprenez à lire l'anglais, ce sera très dur et très lent au début, mais toujours plus rapide que "Rivages".



par SEB   le 03/03/2003.
A mon sens, un des meilleurs cycles jamais écrits où les différents aspects de chaque personnage sont excellement bien décrits.

Les personnages centraux ne sont ni tout blancs ni tout noirs, ce qui leur donne un air d'authenticité.
Un seul regret : je lis plus vite que l'auteur écrit et il faut donc faire preuve d'une patience angélique...



par Shaarilla   le 29/08/2010.
Rand, Matt, Perrin... Ils n'ont que ce mot là à la bouche !
Pourquoi pas Aviendha, Faile ou Nynaeve ?

Bon... pas d'idée franchement novatrice dans ce cycle, mais c'est super bien fait et très bien écrit.
Les peuples, même si on peut à chaque fois voir d'où les éléments sont tirés sont vivants, le monde est intéressant.
On peut reprocher au début que les personnages féminins soient assez stéréotypés, mais avec le temps, cela change.

Et puis les intrigues sont merveilleusement bien ficelées.
Mention spéciales pour les Aes Sedaï qui sont vraiment de sales bêtes. :)

Par contre, il est à regretter que "La Roue du temps" n'échappe pas aux lois du mercantilisme...
Plutôt que de faire un truc génial dans le nombre de pages nécessaires pour cela, l'auteur fini par délayer et en rajouter des tonnes pour faire plus de tomes.
Du coup il se croit obligé de réexpliquer régulièrement ce qu'il a déjà détaillé cinquante fois. Il y a des passages entiers qui pourraient n'être que du copier-coller de moments déjà lus précédemment !

Quand on arrive en France où l'éditeur traduit plus ou moins bien à la vitesse d'un escargot, et fait deux tomes à presque 150 balles pour en traduire un en anglais qui coûtait déjà moins cher...
C'est du Vol qualifié !
Dommage que ça ne soit pas Bragelonne qui ait récupéré les droits...
Eux au moins, ils respectent les auteurs qu'ils traduisent, et ils essaient de ne pas couper leurs oeuvres n'importe comment ! :p




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 29 Août 2010