Je Sais Tout ... Le Monde et la Nature Retour Menu  Accueil

A (1/3) de  AGRICULTURE  à  ANIMAL
Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Agriculture
AGRICULTURE 19 références trouvées

Art d'exploiter le sol dans le but de lui faire rendre la plus grande quantité de végétaux adaptés à un climat donné, et propres à satisfaire les besoins alimentaires de l'homme et des animaux qui lui sont utiles.

L'homme s'apprête à partir pour la CHASSE. Soudain, il s'immobilise, surpris. Devant lui, à l'endroit où s'accumulent des déjections ainsi que les reliefs des repas, les morceaux non comestibles d'ANIMAUX dépecés, et où les femmes de la tribu déposent les restes de GRAINES, de fruits, de baies qui n'ont pas été consommés, des plantes sortent du SOL qui n'y poussaient pas auparavant. Ces plantes sont identiques à celles dont les femmes cueillent les fruits et les graines tandis qu'il chasse avec ses compagnons. Alors une idée surgit dans son esprit : puisqu'une graine, un fruit, mystérieusement, donnent naissance à une plante qui portera 10 graines, 10 fruits, ou davantage, pourquoi ne pas les enfouir délibérément dans le sol afin de s'assurer un approvisionnement régulier ? Ce lointain et génial ancêtre, qui vivait voici environ 12.000 ANS, venait de découvrir l'agriculture.


AIGUILLE 1 référence trouvée

Sommet d'un massif montagneux très aigu, aux arêtes vives, formé de roches dures qui ont mieux résisté à l'ÉROSION que les roches plus tendres qui les enrobaient et qui ont été emportées.

La pointe Walker ! Les meilleurs alpinistes reculent devant cette aiguille auprès de laquelle toutes les autres palissent. 1.200 mètres d'une paroi abrupte, réunissant 1.000 difficultés : les dalles noires. Des dalles réputées insurmontables, hautes de 80 mètres, verticales, lisses au point de n'offrir ni FAILLE, ni prise, ni fissure. En 1946, cependant, 2 jeunes guides fraichement promus rêvent de cet impossible exploit : Lionel Terray et Louis Lachenal. Après une longue et dure journée d'escalade, surpris par un ORAGE d'une violence inouïe, ils bivouaquent sur un minuscule piédestal fait d'une pierre branlante ! Transis de FROID, ils reprennent l'escalade le lendemain. Epuisés, rongés par la peur, ils atteignent enfin le sommet vers 17 HEURES, alors qu'à Chamonix on les croit perdus. Cet exploit fera de Lionel Terray et de Louis Lachenal 2 authentiques héros de la MONTAGNE.

Aiguille

Air
AIR 142 références trouvées

Couche composée de différents gaz, mais surtout d'AZOTE et d'OXYGÈNE, qui enveloppe la TERRE et sans laquelle aucune forme de VIE n'y serait possible. Dense au niveau de la MER, l'air se raréfie avec l'altitude.

Arrivé par le télépherique à la dent du Midi, à 3.200 mètres d'ALTITUDE, l'excursionniste, un homme robuste, sort de la cabine et, avec assurance, se dirige vers la table d'observation panoramique. Soudain il s'arrête, fait demi-tour, revient d'un pas mal assuré vers la gare où il se laisse tomber sur le premier banc venu. Livide, les yeux mi-clos, les traits marqués par l'angoisse, il RESPIRE avec peine. Par chance, un médecin se trouve là. Il prend le POULS du malade et le réconforte. "Repartez au plus vite, lui dit-il. Dans 5 minutes vous vous sentirez mieux". Soutenu par ses proches, le malade gagne la cabine qui s'apprête à redescendre vers la VALLÉE. Effectivement, après quelques minutes de descente, il se sent mieux. Son malaise a été provoqué par la raréfaction de l'air en altitude, qui rend pénible et parfois même dangereux le moindre effort à une personne vivant d'ordinaire dans la PLAINE.


ALGUES 18 références trouvées
voir les 3 définitions

Végétaux aquatiques présentant une infinité de variétés et de dimensions. Les algues enrichissent le milieu en OXYGÈNE et favorisent la VIE dans l'eau. On peut en extraire des FERTILISANTS, des produits CHIMIQUES ou alimentaires.

Debout dans son lourd véhicule, l'homme encourage de la voix le CHEVAL qui traîne sur le rivage, à la MARÉE montante, un lourd tombereau au chargement brunâtre, ruisselant d'EAU. Cet homme est un "paysan de la MER". A la marée descendante, il se rend sur les espaces libérés par les flots et cueille les goémons et les VARECHS qui abondent en certains points de la côte bretonne. Des usines en extrairont de l'iode qui entre dans quantités de produits, depuis certains désinfectants jusqu'à l'iodure d'argent sans lequel la PHOTOGRAPHIE ne serait pas à la portée de tous. D'autres espèces d'algues, microscopiques celles-là, constituent le PLANCTON VÉGÉTAL dont se nourrissent une infinité d'organismes marins. La gelée extraite de certaines algues donne aux flans et crèmes GLACÉES leur onctuosité. Quant au Japon, il doit à certaines variétés d'algues, qui fertilisent les rizières, une grande partie du RIZ servant de base à l'alimentation de sa population.

Algues

Alizés
ALIZÉS 1 référence trouvée
voir les 2 définitions

Vents océaniques, réguliers, soufflant dans le sens nord-est-sud-ouest dans l'hémisphère nord, et sud-est-nord-ouest dans l'hémisphère sud. Les alizés ont facilité les grandes traversées océaniques.

Depuis bientôt 4 MOIS, une étrange embarcation faite de troncs de balsa, un bois très léger et très dur, reliés et maintenus par des LIANES, flotte au milieu du Pacifique, avec, à son bord, 6 solides gaillards, tous Norvégiens. A leur tête, Thor Heyerdahl. Passionné d'ethnologie, il est convaincu que les Indiens d'Amérique du Sud ont découvert la Polynésie, au milieu du Pacifique, bien avant les Europeens, ceci grâce à de solides embarcations et à la complicité des VENTS alizés de l'HÉMISPHÈRE sud. Pour le prouver, il a construit, à la façon indienne, un grand radeau en balsa, le Kon Tiki, propulsé par une voile en tissu grossier. Parti le 28 avril 1947 de Callao, au Pérou, le Kon Tiki abordera l'ATOLL de Raroia, dans les parages de Tahiti, le 7 août suivant, après une traversée de plus de 6.000 kilomètres !


ALLUVIONS 8 références trouvées
voir les 2 définitions

Accumulation de SABLE, de graviers, de débris rocheux et végétaux arrachés et transportés par les cours d'EAU, puis déposés plus bas en couches superposées. Les alluvions aident parfois les archéologues à reconstituer notre histoire.

Vers 1863, les Abbevillois peuvent voir chaque JOUR, ÉTÉ comme HIVER, un octogénaire sortir de chez lui pour plonger dans la Somme. Cet original, Jacques Boucher de Crèvecoeur de Perthes, est désormais célèbre. De nombreux savants et même NAPOLÉON III, lors de son passage à Abbeville, rendent visite à cet ancien directeur des douanes et à son extraordinaire collection de cailloux. Ce sont des outils préhistoriques en SILEX que Boucher de Perthes a decouverts parmi les alluvions de la Somme. Malgré l'incrédulite générale, Boucher de Perthes affirme qu'il s'agit d'outils faits de la main d'hommes vivant là voici des dizaines de milliers d'ANNÉES. Or, selon la croyance de l'époque, l'homme ne pouvait pas avoir existé plus de 4.000 ans avant notre ère ! Boucher de Perthes avait raison : les alluvions déposées par la Somme ont bel et bien conservé les vestiges d'hommes préhistoriques...

Alluvions

Alpages
ALPAGES 4 références trouvées

Zones de haute montagne où l'on mène le bétail quand la neige a disparue. Dans les Alpes, la fonte des neiges laisse souvent place à de l'herbe et à de gras pâturages.

Le petit village suisse d'Appenzell, si calme d'ordinaire, connaît, aux derniers JOURS d'avril, une vive animation. De tous les villages environnants, des troupeaux de VACHES viennent au rendez-vous de la transhumance. Là-haut, dans la MONTAGNE, à 2.000 mètres et plus d'ALTITUDE, la NEIGE a maintenant fondu. Sous l'effet d'un SOLEIL que la raréfaction de l'AIR rend beaucoup plus vif, l'HERBE sort de terre. Elle pousse très vite là où aucun arbre ne s'implante parce qu'il ne résisterait ni aux grands FROIDS de l'HIVER ni aux VENTS furieux. Le bétail est conduit vers ces pâturages d'altitude, tandis que, dans la VALLÉE, on récolte dans les prés le fourrage que l'on entrepose pour l'hiver. Aux premiers froids de septembre, les bêtes redescendront dans la vallée pour retrouver leurs étables...


ALTITUDE 65 références trouvées

Elévation d'un lieu par rapport au niveau de la MER. Plus l'altitude augmente, plus la température baisse, plus la pression atmosphérique diminue et plus l'air se raréfie.

Le 1er juin 1953, veille du couronnement de la reine Elizabeth II d'Angleterre, une nouvelle parvient à Londres qui remplit de fierté le Royaume-Uni et s'étale en gros titres dans les journaux du monde entier : le mont Everest a été conquis ! Après avoir résisté à une dizaine d'expéditions depuis 1921, la plus haute MONTAGNE du monde (8.887 mètres) s'était rendue à une équipe d'alpinistes britanniques dirigée par le colonel John Hunt. Commencée le 24 avril 1953, l'escalade avait conduit les chefs de file au sommet sud (8.660 mètres) le 28 mai suivant. Le lendemain, 29 mai, le Néo-Zélandais Edmond Hillary et le sherpa népalais Tensing plantaient l'Union Jack sur le "toit du Monde", à 9 HEURES du matin, par une température de 30°C au-dessous de zéro. Pour respirer à pareille altitude, dans l'AIR raréfié, les 2 hommes avaient été obligés d'utiliser des masques à OXYGÈNE.

Altitude

Ambre
AMBRE 2 références trouvées

Résine FOSSILE d'un jaune brun, provenant d'une espèce de PINS de la Baltique aujourd'hui disparue et dont les blocs emprisonnent souvent des bulles d'AIR ou des INSECTES. Chargé de vertus magiques par les Anciens, l'ambre est employé en bijouterie et en ornementation.

Jeune homme ambitieux, Phaéton enviait son père qui, d'une main sûre, conduisait les CHEVAUX attelés au Char du SOLEIL, et rêvait de l'imiter. Cédant à ses demandes, Apollon lui confia un JOUR les rênes. Mais très vite le manque d'expérience du jeune conducteur se fit sentir : tantôt le Soleil montait trop haut dans le CIEL; tantôt il descendait si bas qu'il risquait d'incendier la TERRE. Alors Zeus, le Dieu suprême, se facha. Il foudroya Phaéton et l'envoya aux Enfers. Inconsolables, les Héliades, soeurs de Phaéton, pleurèrent longtemps le disparu. Leurs larmes, en tombant dans la MER, donnèrent naissance à cette sorte de GEMME dorée, très estimée depuis la plus haute antiquité. Ainsi naquit l'ambre, selon la mythologie grecque. La version des NATURALISTES est évidemment bien différente...


ANIMAL 230 références trouvées

Organisme vivant, capable d'accomplir des mouvements et de subsister aux dépens d'autres organismes animaux ou végétaux. D'une extrême diversité, le monde animal compte environ un million d'espèces identifiées.

"Une oeuvre de géant...". C'est en ces termes qu'est accueillie l'oeuvre de Louis Leclerc, comte de Buffon, auteur d'une série de livres intitulée : Histoire naturelle. Pour la première fois un écrivain doublé d'un savant s'est voué à l'observation et à la description systématique d'un grand nombre d'espèces animales connues à l'époque, c'est-à-dire au XVIIIe siècle. En 36 volumes, Buffon décrit des milliers d'animaux, des mammifères aux CÉTACÉS, des OISEAUX aux REPTILES, en passant par quantité d'INSECTES et de POISSONS. Aujourd'hui le monde animal nous est mieux connu. Nous savons par exemple que la CHAUVE-SOURIS a l'ouïe 2 fois plus fine que l'homme le mieux doué, que certains insectes perçoivent des odeurs subtiles émises à plus d'un kilomètre, et qu'un grand nombre d'animaux reconnaissent des couleurs que l'oeil humain est incapable de discerner.

Animal

Pour passer au mode "FICHE" (seulement la ou les définitions d'un mot), cliquez sur le titre de la définition. Page suivante

Dernière modification de cette page le Samedi 13 Août 2011