Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Roald Amundsen
ROALD AMUNDSEN   [avent]6 références trouvées

Fils d'un petit armateur norvégien, Roald Amundsen (1872 - 1928) renonce à ses études de médecine pour devenir explorateur polaire. En 1911, il atteint le premier le pôle Sud. Après une tentative en 1925, il survole le pôle Nord en 1926. Il disparaitra dans l'ARCTIQUE, en recherchant l'Italien Nobile, disparu avec son dirigeable.

Lorsqu'en 1925, le milliardaire américain Ellworth propose à Amundsen de financer une expédition aérienne au pôle Nord, le Norvégien en accepte l'idée. Le 21 mai, au Spitzberg, il est à bord de l'un des 2 hydravions qui prennent l'air en direction du nord. A moins de 250 kilomètres du but, l'un des appareils doit se poser, en panne. L'autre amerrit à son tour. Les lourdes machines se retrouvent prisonnières de la BANQUISE. Amundsen et ses 5 compagnons transportent dans l'hydravion intact l'essence et les vivres du second. Mais pour faire redécoller l'appareil, il leur faut tracer un piste de 500 mètres dans la banquise bosselée. Rationnant leurs maigres provisions, ils nivellent la GLACE au couteau durant 24 JOURS. Ils repartent enfin, serrés dans la carlingue. On leur fait, à la base, un retour triomphal : partis depuis 26 jours, on les croyait perdus à jamais.


Roald Amundsen
ROALD AMUNDSEN   [mer]6 références trouvées

Roald Amundsen (1872 - 1928), navigateur norvégien, arma le Gjöa, un petit cotre de 47 tonnes qui, en 1905, fut le premier navire à passer de l'Atlantique dans le Pacifique par le nord de l'Amérique. Le 14 décembre 1911, Amundsen fut le premier homme à atteindre le pôle Sud.

"Nous n'avons rencontré aucune difficulté", note Roald Amundsen dans son journal de bord, le 12 septembre 1903. Pourtant son petit COTRE a quitté la Norvège depuis 3 MOIS, a effectué au nord de l'Amérique une navigation délicate, a rencontré la BRUME, les GLACES dérivantes, essuyé une violente TEMPÊTE, cherché sa route dans des MERS jamais explorées. Il en faut plus, apparemment, pour impressionner ce gaillard et les robustes compagnons qu'il s'est choisis. Le cotre est pris dans les glaces, l'HIVER survient, le thermomètre descend à -61 DEGRÉS. L'ÉTÉ, des nuées de moustiques harcèlent les navigateurs. Malgré tout, chaque JOUR, l'équipage effectue des relevés scientifiques, et ce n'est qu'en 1906, après 3 hivernages, que le Gjöa entre dans la BAIE de San Francisco; premier navire qui soit venu dans ce port par le passage du nord-ouest, il y est depuis lors, pieusement conservé.


Roald Amundsen
ROALD AMUNDSEN   [histo]6 références trouvées

Explorateur norvégien, Roald Amundsen (1872 - 1928) fut le premier à atteindre le pôle Sud. Le 14 décembre 1911, par -50°C et dans le BLIZZARD, il y plantait le drapeau norvégien.

L'homme n'a pas toujours exploré la PLANÈTE pour des mobiles recommandables. Le profit, l'ESCLAVAGE, la guerre expliquent bien des expéditions. Dans l'exploration polaire, en revanche, l'esprit de curiosité et d'aventure s'exprime sans arrière-pensée. Roald Amundsen cherchait le chemin des pôles. En 1910, il dirige une expédition en direction du pôle Sud. Il avait compris l'utilité des CHIENS. Grâce à ses 52 bêtes, il put parcourir 2.500 kilomètres, soit, en moyenne, 27 kilomètres par JOUR. En 1926, il fit partie de l'équipage du dirigeable Norge, commandé par l'aviateur italien Nobile, qui survola le pôle Nord. Deux ANS plus tard, Nobile, qui avait essayé de renouveler son exploit, se perdit dans l'OCÉAN ARCTIQUE. Amundsen décide alors généreusement de partir à son secours mais l'avion dans lequel il avait pris place disparut corps et biens. Entre-temps, un brise-glace russe avait pu recueillir l'équipage du dirigeable !



Ces définitions vous sont offertes par Y fo lire !