Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... La Mer Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Amarrage
AMARRAGE3 références trouvées

L'amarrage consiste à attacher un bateau à des points fixes de façon à l'immobiliser. Les amarres ou haussières sont en textile ou, pour les grands bâtiments, en câble d'ACIER. Un navire s'amarre à un quai, à une BOUÉE, à un autre bâtiment...

"A envoyer l'amarre de pointe !" Le grand CARGO approche du quai où il va décharger ses marchandises. Un léger filin, la touline, est adroitement jeté vers le quai, où un marin le ramasse et le hale, afin d'attirer l'haussière trop lourde pour être lancée. Les 2 amarres de pointe, l'une à l'avant, l'autre à l'arrière du cargo, sont traînées jusqu'à 2 bittes fortement scellées dans le SOL. Deux autres amarres, venant de l'avant et de l'arrière, sont fixées à terre au droit de l'étrave et de la poupe : ce sont les traversiers. Deux amarres croisées viennent compléter le dispositif : l'une part de l'arrière du navire et est fixée sur le quai, à la hauteur du milieu du navire, l'autre joue un rôle inverse en partant de l'avant; ce sont les gardes. Bien amarré, le cargo peut recevoir les VENTS les plus forts, et rester exactement en place tandis que les GRUES le déchargent. L'amarrage est achevé : "Terminé pour les machines", annonce le commandant.



Cette définition vous est offerte par Y fo lire !