Je Sais Tout ... Je Sais Tout ... Accueil

Pour passer au mode "LIVRE" (toutes les définitions d'une même catégorie par pages), cliquez sur le titre de la définition.

Albatros
ALBATROS   [anim]

L'albatros est un OISEAU palmipède de la famille des diomédéidés. Il a un long bec crochu, à narines très développées. et des doigts palmés. Le jeune albatros est de couleur brune, mais, adulte, il devient entièrement blanc, à l'exception des premières plumes de ses ailes qui sont noires. L'albatros habite les OCÉANS de l'HÉMISPHÈRE austral. C'est un remarquable voilier et un excellent nageur. Les albatros se nourrissent de POISSONS, de mollusques et des carcasses des grands CÉTACÉS sur lesquelles ils s'abattent en groupes. Leur nid, construit sur une ÎLE, renferme un seul oeuf qui pèse 500 grammes.

Au temps de la marine à voile, l'albatros était le compagnon des marins au cours de leurs longues et monotones traversées. Il accompagnait les navires, entre 50 et 30 degrés de latitude sud, n'hésitant pas, car il est très vorace, à se poser sur le pont pour venir chercher un peu de nourriture. Il devenait vite familier et les marins aimaient jouer avec lui. Un de ces grands oiseaux les impressionnait pourtant lorsqu'il les dominait de ses 3,40 mètres d'envergure et qu'il lançait son cri, pareil à un hurlement. Ils lui donnèrent le nom de "MOUTON du CAP". C'est le plus grand de tous les oiseaux de MER.


Albatros
ALBATROS   [mer]

L'albatros est le plus grand des oiseaux de mer : il peut mesurer jusqu'à 3,60 mètres d'envergure. Il vit dans les zones de l'HÉMISPHÈRE Sud où règnent les TEMPÊTES des "quarantièmes rugissants". Il est capable de parcourir des milliers de kilomètres sans toucher terre.

L'OISEAU blanc aux ailes noires, au puisant bec crochu, flotte sur la surface de la MER : fait exceptionnel, c'est JOUR de CALME dans le Pacifique sud, le royaume des VENTS hurlants. Mais voici qu'à l'ouest le CIEL se couvre de NUAGES, le vent monte, la mer grossit, la tempête rugit : c'est le temps qu'apprécie l'albatros. L'oiseau blanc et noir déploie ses ailes longues et étroites, s'élève face au vent. Il plane au ras des VAGUES, souverain, presque sans un mouvement de ses rémiges. Il disparaît derrière la crête d'une lame, vire, griffe l'écume du bout de l'aile, s'élève, s'arrête face au vent, s'incline, dérive vent de travers. Il semble ne jamais se nourrir, son vol est silence, et pour le plus beau des oiseaux, voler semble une fête dont il ne se lasse jamais. Hautain et magnifique, l'albatros domine la tempête, comme un rêve de perfection.



Ces définitions vous sont offertes par Y fo lire !