Bandes Dessinées Science-Fiction /Classique Retour Menu  Accueil

TitreBlake et Mortimer     ScénaristeEdgar P. JACOBS     DessinateurEdgar P. JACOBS     EditeurLe Lombard


Les Albums

Les Couvertures
Toutes les couvertures
Le Secret de l'Espadon
01 -La Poursuite Fantastique(01/1950)
02 -SX1 contre attaque(01/1953)
03 -Tome 3(1953)
Le Mystère de la Grande Pyramide
04 -Le Papyrus de Manéthon(05/1954)
05 -La Chambre d'Horus(01/1955)
---
06 -La Marque Jaune(04/1956)
07 -L'Énigme de l'Atlantide(04/1957)
08 -SOS Météores(01/1959)
09 -Le Piège Diabolique(01/1962)
10 -L'Affaire du Collier(09/1967)
Les 3 Formules du Professeur Sato
11 -Mortimer à Tokyo(08/1977)
12 -Mortimer contre Mortimer(03/1990) [dess: Bob DE MOOR] [Blak&Mort]
---
14 -L'Affaire Francis Blake(01/1996) [scen: Jean VAN HAMME] [dess: Ted BENOÎT] [Blak&Mort]
15 -La Machination Voronov(10/2000) [scen: Yves SENTE] [dess: André JUILLARD] [Blak&Mort]
16 -L'Étrange Rendez-Vous(09/2001) [scen: Jean VAN HAMME] [dess: Ted BENOÎT] [Blak&Mort]

L'Histoire par Samuel REICHENBACH   le 17/12/2001.

Le capitaine Francis Blake, très respectable agent des services de sa majesté, et le professeur Phillip Mortimer déjouent les complots les plus machiavéliques qui menacent le monde.


Mon Avis par Samuel REICHENBACH   le 17/12/2001.

Un classique que l'on ne présente plus...

Qu'il s'agisse d'une invasion mondiale, ou de savants fous, nos héros seront toujours sur les traces de l'infâme colonel Olrik.

Un seul regret, que l'on ne laisse pas une oeuvre à son créateur, mais que l'on mette des "pointures" à la tâche, pour, finalement, gagner des sous...

En bref, tout public.



Votre Avis


par Geneviève DELAUNAY   le 14/10/2002.
Un grand classique de la SF qui débute sur un fond de "Péril Jaune" et finit (pour Jacobs) avec les androïdes les plus perfectionnés.

Parmi les albums de Jacobs, le meilleur est pour moi : "Le Piège Diabolique". Je le relis régulièrement.

En bref, c'est un classique incontournable.



par Christian MARCHANDON   le 10/02/2003.
Nés de l'imagination de Edgar Pierre Jacobs lors de l'après-guerre, Blake et Mortimer vont rencontrer au fil de leurs péripéties des objets ou des phénomènes extraordinaires, très en aVance sur leur temps.
Les plus célèbres d'entre-eux sont le fameux "Espadon", avion amphibie supersonique aux lignes futuristes, "l'Onde Mega" qui dirige les esprits, le contrôle du climat, l'exploration du temps, ou la cybernétique...
S'y ajoute également une galerie de portraits tels que Septimus, Olrik ou Miloch.

Seuls les 9 premiers ouvrages peuvent être attribués à E.P. Jacobs et en partie "Les 3 Formules du Professeur Sato" pendant l'élaboration duquel il décéda. Les 3 autres sont des oeuvres plus ou moins réussies de divers scénaristes et dessinateurs.



par Jean-Marie PLUSQUELLEC   le 12/05/2003.
J'ai passé des moments inoubliables à dévorer ces BDs de science-fiction et d'espionnage où les inventions les plus folles cotoient les pires complots possibles.

Blake et Mortimer sont des figures mythiques de la bande-dessinée, tout comme Olric, leur éternel alter-égo machiavélique.

Un grand classique qui vieillit vraiment bien !



par Leally   le 27/06/2010.
Une série phare dans le style de la ligne claire, axée sur un trio dont deux amis -Philip Mortimer et Francis Blake- face à leur ennemi le Colonel Olrik, aventurier international.
De la guerre mondiale du Secret de l'Espadon aux formules électroniques du professeur Sato, les aventures de la série parcourent différents pays, rencontrent les êtres les plus infâmes ou de précieux alliés.

Les thèmes sont principalement la science, les intrigues criminelles qui peuvent l'accompagner, et les innovations techniques -Jacobs sera particulièrement visionnaire en ce domaine.
Le style peut avoir vieilli, y compris dans les reprises -ah, les longs récitatifs ! les blablas techniques des méchants qui prennent TOUT leur temps pour vous expliquer de A-Z comment fonctionne leur machine hypra innovante !
Cependant la série a gardé un charme certain : la classe du méchant principal, le caractère intrépide de Mortimer, l'efficacité flegmatique de Blake, les décors, les scénarios... peuvent encore attirer.
Beaucoup reprochent la reprise de la série, néanmoins certains albums tirent leur épingle du jeu. On cite particulièrement l'Affaire Francis Blake (VanHamme et Benoît) et la Machination Voronov (Sente et Juillard).
Dans les originaux, le dyptique fondateur qu'est le Secret de l'Espadon est considéré incontournable.

Mais finalement, la recette de Blake et Mortimer, c'est d'offrir à chaque album un nouveau départ et une intrigue propre !




J'attend vos commentaires, n'hésitez pas à les rajouter en cliquant ICI !


Dernière modification de cette page le Dimanche 27 Juin 2010